Pourquoi les Gens Ne S’Ouvrent Pas Assez Avec Moi

Pourquoi les gens ne s'ouvrent pas à vous

Si vous êtes ici, c’est que vous êtes très certainement fatigué du small talk et des discussions futiles à propos de la pluie et du beau temps. Vous ne comprenez certainement pas pourquoi les gens ne s’ouvrent pas à vous, pourquoi personne ne se confie à vous.

J’ai longtemps connu ce problème, et encore aujourd’hui si je ne fais pas d’efforts, mes relations peuvent rester superficielles. J’ai alors remarqué que dû à mes expériences passées, j’avais une grosse difficulté à faire confiance aux gens, et que ce défaut était en fait la source de mon problème. J’ai finalement compris que je devais absolument changer…

La réponse est simple…

Un début de relation, c’est comme la rencontre entre deux chevaliers. Chacun est équipé d’une armure, et petit à petit, lorsque la confiance s’installe, chacun retire une partie.

Deux chevaliers qui ont des armures

L’armure représente l’image parfaite et socialement acceptable que nous souhaitons montrer à l’extérieur. Sans défauts, sans faiblesses, sans secrets.

Et ne vous méprenez pas, heureusement qu’elle est là ! Autant pour vous que pour les autres; les manières, la politesse, le paraître sont essentiels afin que la société fonctionne correctement. C’est un garant de sécurité et de respect mutuel. Vous imaginez si je commençais à me balader tout nu et à crier mes fantasmes sexuels ?

Si je cours tout nu

Mais comme expliqué dans notre article sur comment briser le malaise, ce sont ces imperfections qui nous rendent humains. Si vous gardiez cette carapace constamment, vos interactions resteraient complètement superficielles. Par conséquent, si vous souhaitez que les autres s’ouvrent à vous, ouvrez-vous à eux !

Si vous vous mettez à nu, vous montrez à l’autre que vous n’êtes pas hostile, et que vous aussi, vous êtes imparfait. C’est comme ça que la personne se sentira assez à l’aise pour se dévoiler. C’est quand les armures tombent que les relations deviennent plus intimes et les conversations plus riches.
Il est temps que vous fassiez le premier pas !

Mener la danse et ouvrer-vous en premier

Mais si la personne ne s’ouvre toujours pas ?

Je vais vous raconter l’histoire d’un ami proche. Appelons le Donovan.
Donovan s’était rapproché d’une amie que nous avions en commun que l’on appellera Lucie. Donovan, moi et Lucie étions amis proches.

La complicité entre Donovan et Lucie était assez superficielle. Mais du jour au lendemain, il s’est avéré que Donovan s’est rapproché de Lucie suite à une dure période de sa vie. Il a alors commencé à lui parler comme une confidente. Il s’est dévoilé petit à petit…

C’est alors qu’il a commencé à reprocher à Lucie que cette intimité n’était pas réciproque, qu’elle ne parlait que de choses superficielles et qu’elle ne se confiait pas assez.

De file en aiguille, Donovan a cessé de se confier et continue encore à reprocher à Lucie son manque de proximité. Leur amitié s’est peu à peu effritée à cause de ça.

Mais quel a été le problème ?

Ne pas se confier trop vite

Homme qui se confie trop vite à une femme

Feriez-vous confiance à quelqu’un qui dévoilerait immédiatement ses plus grands secrets alors que vous vous connaissez depuis 5mn ? Non, bien évidemment. Vous douterez de sa sincérité, étant donné que s’il se confie ainsi avec vous, ça signifie qu’il le fait sûrement avec n’importe qui. Il n’y a plus cette notion “d’exclusivité” dans la relation.

La confiance doit être réciproque pour qu’elle soit partagée.

Faites attention à ne pas vous dévoiler trop vite à n’importe qui, cela reviendrait à enlever toute votre armure dès l’instant où vous rencontriez cette personne.

Assurez-vous que le climat de la conversation soit propice et faites-le uniquement de manière sincère, lorsque vous sentez que pouvez faire confiance à la personne.

Avez-vous assez de “valeur” pour le faire ?

Je vais vous demander de vous mettre à la place d’une femme et d’évaluer ces deux situations :

  1. Un sans-abri, un peu sale vient vous aborder et vous dit avec une voix criarde qu’il aime les filles avec de belles lèvres.
SDF qui vous demande quelque chose

2. Un homme en chemise, très propre sur lui, vous aborde, et vous dit avec une voix sensuelle qu’il aime les filles avec de belles lèvres.

Homme classe qui demande quelque chose

Dans quelle situation le compliment est-il appréciable ?
La deuxième, on est bien d’accord.

Vous vous en tirez mieux en disant quelque chose de bizarre si vous être propre et bien soigné, vous montrez ainsi que vous avez votre vie en main, que vous êtes équilibré et que vous assumez votre personnalité.

Dans la première situation, on est beaucoup plus méfiant, on se demande légitimement si cette personne est folle ou dangereuse. Tout ça, à cause de l’apparence physique et la manière dont il nous a abordé. Injuste soit-il, les préjugés forgent et influencent notre perception.

Homme confiant et propre sur lui

Cela va de soi avec la manière dont vous présentez la chose. Si vous dévoilez quelque chose d’étrange, dites-le avec confiance et assumez-le.

Si vous n’êtes pas sûr de vous, que vous bégayez, cela donnera la sensation que vous avez quelque chose à cacher. On supposera que c’est horrible ou trop étrange et l’impact sera différent.

Si vous ne l’assumez pas, ne le dites pas. Il y a des choses qui valent mieux être gardées pour soi.

Donner en s’attendant à recevoir.

Le second problème avec Donovan, c’est qu’il n’a pas donné en toute sincérité. La confiance des autres est quelque chose qui se gagne, il faut “sacrifier” une part de soi pour la mériter.

Je peux comprendre la frustration s’il vous arrive de vous confier à quelqu’un et que cette personne ne fait pas de même, le match paraîtra injuste.

Donner une part de soi pour recevoir

Si c’est le cas, n’insistez pas, laissez aller les choses. Et peut être qu’au fur et à mesure du temps, cette personne s’ouvrira. S’il s’agit d’une nouvelle connaissance, vous pouvez passer votre chemin, tout simplement. Si vous forcez la main, cela ne produira que l’effet inverse, on ne peut pas obliger une personne à se confier.

Vous vous ouvrez aux autres mais ne les forcez pas à s'ouvrir

Vous pouvez ouvrir la porte, mais c’est à la personne de choisir d’entrer ou non.

Et peut-être que cette personne qui refuse de se confier malgré que les autres se confient à elle… c’est vous ? Regarder autour de vous, vous ignorez peut-être des amis en ce moment même…

Partage cet article à un ami

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'inscrire à la Newsletter

Reste au courant de nos derniers articles et vidéos dès leur publication (et certainement d’autres petites surprises)

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin