Non, Être Introverti N’est Pas Cool

Non, être introverti n'est pas cool

Aujourd’hui, je vais débunker une croyance populaire qui a tendance à se démocratiser ses dernières années : les purs introvertis sont les meilleures.

Reprenons la définition d’extraversion et d’introversion

Les introvertis apprécient les moments passés seuls, ils cherchent délibérément la solitude pour recharger leur énergie.
Les extravertis apprécient le contact humain, ils se régénèrent en passant du temps entourés de personnes (soirée, sorties etc…)

Il faut rappeler que personne n’est 100% extraverti ou 100% introverti, nous penchons tous plus ou moins d’un coté. Mais je vous explique pourquoi l’idée d’une introversion à 100% n’est pas judicieuse, contrairement à ce que certaines personnes peuvent dire.

La fausse image de l’introverti

De nos jours, il y a une tendance générale qui consiste à valoriser les introvertis. On les portrait alors comme des intellects un peu mystérieux, retirés de cette société superficielle où ils ne peuvent exprimer leur génie incompris. Les small talk ? Trop peu pour eux, ils cherchent uniquement des discussions philosophiques remettant en cause l’existence de chacun de nous sur Terre.

Homme dans la matrice

Bull-shit. Je vais vous avouer quelque chose, c’est exactement l’image que je souhaitais entretenir de moi-même afin de me protéger de mes propres faiblesses en matière de relations sociales et de mon manque de confiance en moi.

C’est normal de ne pas avoir confiance en soi lorsque que vous interagissez avec des personnes (même pour les extravertis), mais ce n’est pas normal de devoir entretenir son ego avec des fantasmes absurdes. La vie n’est pas un animé dans lequel vous êtes assis sur un banc, seul, en murmurant des invocations en japonais.

Homme capuche mystérieux

Que l’on soit bien clair, l’introversion a ses avantages, c’est certain. Et je suis bien heureux de l’être. Mais donner l’illusion que le fait de rester isolé chez soi en slip sur son canapé est un mode de vie viable qui vous permettra de réussir… Permettez-moi de douter.

Il est nécessaire d’avoir une part d’extraversion dans votre personnalité, car c’est ainsi que vous développerez des aptitudes de communication qui vous garantiront la réussite.

J’ai également vu sur certains forums/blog des introvertis se vantant de ne pas avoir besoin des autres pour être heureux, or c’est impossible, nous avons tous besoin de contact humain à un certain point.

Autrement vous n’être pas un introverti, mais une personnalité schizoïde, je vous laisse vous renseigner là-dessus.

Voici les réponses sur Quora qui m’ont marqué

L’introversion : Symptomatique d’une société de plus en plus anti-social

Zombies, les nouvelles générations sont tout le temps sur leur téléphone

Je suis un profond introverti et tous ces clichés me dérangent. Cette tendance à valoriser l’introversion est plutôt révélateur d’un problème latent de notre société actuelle. Les nouvelles générations se renferment de plus en plus en s’éloignant du contact réel humain.

Les smartphones, les écouteurs, les réseaux sociaux, les jeux vidéo sont autant de facteurs qui éloignent de plus en plus les individus et qui nous stérilisent aux nouvelles rencontrent.

Dans la suite de l’article, je vais vous lister tous les problèmes qui sont liés à l’introversion.

1. Rater des opportunités

Le coup de foudre – Palmashow

Les rencontres sont une question de probabilité, nous sommes 7 milliards d’humains sur Terre, il est évident que vous trouverez forcément chaussure à votre pied. Mais vous pouvez tout à fait rater de nouvelles opportunités de carrière, en amitié ou en amour au détour d’une rue, si vous n’êtes pas dans la rue…

Par définition, un introverti n’apprécie pas la présence de monde autour de lui, donc il aura naturellement tendance à éviter ces situations. Ce qui réduit considérablement sont champ de possibilités pour faire de nouvelles rencontres…

Cet évitement est la cause fondamentale des problèmes suivants.

2. Des social skills peu développés

Date femme et homme qui discutent

A cause de son désintérêt pour les interactions sociales, l’introverti aura naturellement plus de mal à développer ses compétences en matières de communication et de relations sociales qu’un extraverti.

Ne vous méprenez pas, je ne dis pas qu’un introverti ne peut pas être sociable, ou qu’un introverti est nécessairement moins bon socialement qu’un extraverti, loin de là et Il existe bon nombre d’exemples. Seulement un extraverti pratiquera inévitablement plus régulièrement ses social skills, c’est pour cela que beaucoup d’extravertis sont naturellement très à l’aise en situations sociales.

3. Un introverti n’est pas un leader

Homme stylé

Les qualités d’un leaders sont les suivantes :

  • Empathie : Comprendre les besoins, les attentes, les comportements, les personnalités des autres
  • Créer des connexions : Grâce à cette empathie vous devez pourvoir créer des connexions avec chaque personne et initier des connexions entre chaque membre du groupe
  • Communiquer : Pour ça vous devez savoir comment vous exprimer et exprimer vos attentes. Vous jouer également le rôle de médiateur
  • Etre au centre de l’attention : Les extravertis ont l’habitude d’être au centre de l’attention, et cherche même à l’être, contrairement aux introvertis. Ils savent gérer leur stress de parler en public.

Des introvertis peuvent tout à fait être des leaders, mais ces compétences doivent être travaillées et développées. La tâche aurait été un peu plus simple pour un extraverti, car à force d’exposition, il devient inné pour eux de créer des connexions avec autrui et de réellement comprendre leurs attentes et leurs besoins.

4. Ceux qui réussissent sont ceux qui communiquent

Aujourd’hui, tout le monde se souvient de Steve Jobs comme le fondateur d’APPLE, mais beaucoup moins connaissent Steve Wozniak, ami et co-fondateur avec lequel il a développé les premiers prototypes d’ordinateurs. Pourquoi ?

Steve Jobs

Parce que malgré son talent de technicien hors-norme, Wozniak n’était pas fait pour vendre. C’est pourquoi Job a pris la tête de la compagnie pour devenir son égérie, il a su vendre sa solution et la promouvoir dans le monde.

Ceux qui réussissent dans ce monde, sont ceux qui savent communiquer, influencer, vendre et négocier. Mark Zuckerberg, Bill Gates, Jack Ma, Les influenceurs instagrams etc… toutes ces personnes ont un point en commun : ils savent communiquer.

Je sais que je me répète, mais nous vivons dans une société, entourés d’êtres sociables, les relations sociales sont donc le pilier de ce monde. Les extravertis ont donc un avantage sur ce point.

Conclusion : Donc être introverti c’est nul ?

Bien sûr que non ! Encore une fois, je veux simplement démystifier cette image que l’on donne des introvertis, comme quoi rester dans une grotte en ostracisme de la société est une bonne chose parce les gens sont méchants et superficielles 🙁 .

Non ! Il est temps de briser cette vision négative, les gens aiment les relations et le contact humain, nous sommes littéralement nés pour ça !

Il est tout autant mauvais d’être totalement introverti que totalement extraverti. Il faut simplement apprendre à compenser et équilibrer ses faiblesses et ses forces afin d’identifier les compétences dont on a besoin pour réussir.

Il faut savoir s’apprécier et apprécier son temps seul afin de se recentrer sur soi, travailler sur ses projets, rêver, se concentrer etc … Et il est tout autant nécessaire de partager des moments avec ses proches, de faire de nouvelles rencontres et de se connecter aux inconnus !

Soyez plutôt ambiverti (terme qui désigne le fait d’être extraverti ET introverti).

Partage cet article à un ami

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'inscrire à la Newsletter

Reste au courant de nos derniers articles et vidéos dès leur publication (et certainement d’autres petites surprises)

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin