Comment Eviter le Malaise Si Vous Dites Quelque Chose de Gênant

Comment éviter le malaise

Vous est-il déjà arrivé d’avoir à poser une question un peu délicate ou ridicule ? D’avoir dit quelque chose que vous regrettiez l’instant d’après ?

Et bien comme tout le monde !

Jia Jiang est un entrepreneur et ancien timide maladif, qui a décidé de réaliser un challenge de 100 jours de rejet. C’est une thérapie qui a pour objectif de désinhiber du regard des autres. Le principe est de réaliser un défi chaque jour volontairement insensé, gênant ou bizarre afin de surmonter sa timidité en s’exposant de manière exagérée au rejet des autres. (Pour en savoir plus je vous renvoie sur notre article)

Au 23ème jour, Jia dévoile une petite technique très intéressante qui lui permet de désamorcer n’importe quelle situation potentiellement gênante en s’en sortant avec un bon fou rire.

Une demande décalée en vidéo…

Jia Jiang filme son 23ème défi dans lequel il demande à un employé du Starbuck s’il peut devenir portier.

Il faut savoir que dans les centres commerciaux aux Etats-Unis, il existe un job un peu spécial qui est celui de “Greeter“. Son travail est de rester posté devant la porte et de saluer chaque client qui rentre. Dans la vidéo, Jia négocie avec un employé du Starbuck pour bénévolement devenir “Greeter“. Cette requête est évidemment surprenante, sachant qu’il n’existe pas de Greeter dans les Starbucks, et personne ne souhaite passer sa journée à dire bonjour aux clients devant un café, qui plus est, gratuitement !

Après plusieurs minutes de discussion et contre toute attente, l’employé finira par accepter !

Comment faire pour demander quelque chose qui peut paraître bizarre ou se rattraper lorsque l’on regrette ce que l’on a dit ?

Il faut mentionner les doutes de votre interlocuteur, avant même qu’il ne les mentionne lui-même.

En négociation, en vente ou dans vos relations il est important de vous mettre à la place de votre interlocuteur et de montrer que vous le comprenez, celui-ci se sentira ainsi plus confortable.

C’est un peu le concept du faute avoué, faute à moitié pardonnée. Dans le même principe, vous pouvez utiliser l’autodérision si vous vous retrouvez à dire quelque chose que vous regrettez.

En faisait cela, vous montrez que vous êtes parfaitement conscient de vous-même et de la situation, vous prouvez que vous êtes “normal”. Vous montrez également de la maladresse, et c’est ce qui vous rend humain. Les gens se sentiront plus proche de vous. Tout le monde s’est déjà retrouvé dans une situation ridicule, les gens compatiront et vous terminerez sûrement la discussion avec un fou rire ou même un ami, qui sait ?

deux hommes qui rient

Quelques exemples

Dans la vidéo, Jia demande “Est-ce que vous trouvez ça étrange ? ” et le serveur lui répond “Oui, un peu” en riant.

Par cette simple question, il éprouve de l’empathie pour son interlocuteur. Cela va instantanément le rassurer et il se dira :
Je me sens moins seul“,
Il n’y a pas que moi qui trouve ça étrange, je ne suis pas fou” ,
Il pense comme moi, il n’est pas fou non plus“.

Par exemple, si vous négociez une vente avec un client et que vous sentez que le prix est un problème pour lui, expliquez spontanément pour quelles raisons le prix est ainsi (nous faisons du Made in France, c’est du 100% bio etc …).

Si vous abordez une fille et que vous sentez qu’elle n’est pas à l’aise, faites-le remarquer.
Excuse-moi, je te sens mal à l’aise, j’espère que je ne te trouble pas 🙂

Si vous avez un jour ce type de discussion avec une fille :

une femme et un homme en rendez-vous amoureux avec du vin

– “J’aime bien chier accroupi sur la cuvette des WC, et pas assis comme sur une chaise”
– “…”
– “C’est peut-être bizarre de dire ça pour un premier date non ?”
– “Oui, haha”
– “Désolé je suis stressé, c’est parce que tu me perturbes”

Boum. Revers du droit. (Bon, évitez clairement de le dire, mais si ça vous arrive par accident, vous saurez rattraper les dégâts). L’objectif est de transformer le malaise en rire, ne le laissez pas planer.

Les erreurs à éviter !

Vous pouvez utiliser cette technique uniquement si vous vous êtes certains que la situation devient gênante. Ne l’utilisez pas abusivement de manière préventive, si vous n’êtes pas sûr, ne dites rien. En tentant de vous justifier toutes les 5mn, cela aura l’effet contraire, vous paraîtrez peu confiant et les gens auront tendance à se méfier.

Imaginez si un vendeur vous répétait constamment :
“Non, non mais les prix sont justes croyez-moi, comme je vous l’ai dit c’est parce que blablablabla..”

Ou si quelqu’un s’excusait de tout, tout le temps.
“Excuse-moi dis moi si je te dérange”
“Désolé, je suis un peu bizarre”
“Mes excuses, est-ce que tu trouves que je suis bizarre ?”

Dans le doute, mieux vaut assumer ce que vous dites, assumer votre personnalité et ce côté “étrange” qui vous rend unique.

Partage cet article à un ami

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'inscrire à la Newsletter

Reste au courant de nos derniers articles et vidéos dès leur publication (et certainement d’autres petites surprises)

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin