Comment Avoir De La Conversation Et Être Intéressant [10 Conseils]

Comment avoir de la conversation et être intéressant pour les timides

Tu as une conversation avec une personne, une nouvelle connaissance ou même un ami, et là c’est le drame… Un silence s’installe, tu es submergé par le stress et tu te remets entièrement en question

Je ne suis pas intéressant…
De quoi je vais discuter ?
Oh mon Dieu, je n’ai rien à dire !
Est-ce que l’on est vraiment amis ?
Il est en train de se dire que je ne suis pas intéressant

Ok, j’attends la prochaine voiture qui passe et je me jette sous les roues.

Moi aussi, j’ai longtemps eu ce problème, j’étais très angoissé à l’idée de devoir parler en face-à-face avec quelqu’un pour ne pas vivre ce malaise. Je pensais que je n’étais pas intéressant et que je n’étais pas intéressé par les autres.

Aujourd’hui, je me rends compte à quel point il peut-être fun de discuter avec un inconnu, car le small talk est une compétence qui se travaille.

Je te montre ici mes 10 astuces pour que tu aies de la conversation en toutes circonstances.

1. Tu n’es pas le centre du monde

Homme triste

En tant que timide, je sais ce que tu fais vraiment pendant une discussion, tu penses.
Tu penses à ce que la personne pense de toi,
Tu penses à ce que tu vas dire,
Tu penses au poulet oublié dans le four samedi dernier…

STOP ! Reste dans le moment présent.

La timidité est en quelque sorte un syndrome plutôt égoïste, car on pense que l’on est continuellement au centre de l’attention.

La seule chose à laquelle tu dois penser afin de ne pas t’égarer : ce que tu peux offrir.
Au lieu de te concentrer sur ce que TU vas dire ou sur ce qu’il pense de TOI, concentre-toi sur le fait d’offrir un bon moment à la personne. Fais-la rire, rends-la heureuse, aie une mentalité plus altruiste et positionne ton focus sur l’autre. Ça permettra de te dévier de ton stress et du regard des autres.

2. Silence, ça pousse !

N'ayez pas peur des blancs

NON, LES SILENCES NE SONT PAS UN PROBLÈME.

Comme expliqué dans l’article 7 Erreurs De Timide À Ne Plus Faire Lorsque Tu Parles !, nous avons tendance à fuir le silence, car nous craignons que la personne en face nous juge inintéressant.

Or, c’est complètement faux ! La pause permet de laisser un temps de réflexion pour apprécier le moment, elle donne un rythme plus calme, plus chill à la conversation.

On sentira aisément si tu es mal à l’aise durant les blancs. Le fait d’essayer de les combler rapidement montrera que tu es anxieux et peu confiant. Donc, n’arrache pas les derniers mots de ton interlocuteur pour enchaîner sur une nouvelle phrase, et prends le temps de réfléchir à ce que tu vas dire (pendant les blancs, pas pendant que la personne parle ! ).

Tu verras qu’en laissant des pauses, la personne en face aura tendance à développer sont point précédent, donc tu auras moins de parlote à faire !

3. Ce que tu dis n’est pas important

Mettez de l'émotion dans vos conversations

Même si tu bégaies ou ce que tu dis n’est pas pertinent, la seule chose que la personne retiendra de l’interaction, sont les émotions qu’elle a ressenti.

Sors du factuel et de l’informatif, ne réponds pas aux questions uniquement parce qu’il faut y répondre. Il faut que tu puisses mettre de la vie et de l’énergie dans ce que tu dis.

Pas besoin de crier bien sûr ! Mais tu dois t’imaginer vivre les anecdotes que tu racontes, et retire-toi de la tête que les gens ne veulent pas t’écouter. C’est faux ! Ils ne souhaiteront pas t’écouter uniquement si tu ne souhaites pas t’écouter toi-même (logique).

Fais lui ressentir du rire, de la joie, de la sécurité, de l’enthousiasme etc… et elle gardera un bon souvenir de toi. Arbore un grand sourire pour saluer ton ami, partage sa tristesse quand il est triste, sa joie quand il est joyeux.

Voilà pourquoi il arrive que certaines personnes racontent des anecdotes ou des blagues qui ne sont absolument pas drôle sur le papier, mais elles les racontent avec tellement de panache, de confiance et de vie, que le rire est partagé.

4. Savoir rebondir

extrait de vidéo -TwoTumblingTwins

Comme expliqué dans notre article : Pourquoi les Gens Ne S’Ouvrent Pas Assez Avec Moi et 7 Erreurs De Timide À Ne Plus Faire Lorsque Tu Parles !
Une discussion est un moment de partage, chacun dévoile ses “vulnérabilités”, ses émotions, ses petite anecdotes etc…

Une discussion est un 50/50, elle ne doit pas tourner en interrogatoire où tu ne fais que poser les questions. Cela aura pour effet de très vite ennuyer ton interlocuteur. Tu dois intégrer le “je” dans ton langage.

Afin de rebondir et d’entretenir la discussion, il te suffit de répondre en partageant ton point de vue / expérience à chaque fois que l’autre le fait, ouvre-toi et les autres s’ouvriront à toi.

Exemple :

– “J’aimerais bien aller un jour en Thaïlande, ça à l’air magnifique”
– “
Ah oui ! J’y suis il y 2 ans et effectivement, c’est très beau ! Tu devrais aller là et là…
– “Cool ! Et tu me conseillerais patati et patata …”

De la même manière, aux questions banales du type “Est-ce que ça va ?“, au lieu de répondre simplement “oui ça va“, développe tes réponses :

“C’était difficile d’arriver avec les bouchons, c’est tout le temps comme ça à Paris ?”

Pourquoi les gens ne s'ouvrent pas à vous

Ne parle pas non plus que de toi pendant 1h, au risque de paraître égocentrique ! Question de dosage.

5. Deviens intéressant

Avoir une conversation intéressante

Tu souhaites avoir des conversations plus intéressantes ? Alors deviens plus intéressant.
Si tu souhaites trouver des sujets de conversation très facilement, il faut te cultiver.
Sors, intéresse-toi à d’autres choses, ouvre ton esprit, sois éclectique dans ta démarche.

L’école et le travail sont une chose, la culture générale en est une autre. Ces lieux permettent de te spécialiser dans des compétences très précises, mais ils ne t’enseignent pas la vraie vie. Tu peux être un pro dans les systèmes embarqués pour la biostatistique complexe… mais cela ne vaut rien dans le monde social si tu ne peux pas le vulgariser et en parler.

Cultivez-vous au quotidien

Il y a une exception où tu peux te permettre d’être extrêmement spécialisé : si un sujet te passionne, fonce !

Il n’y a rien de mieux que d’écouter quelqu’un de passionné, même si l’on ne comprend absolument rien, on peut ressentir la passion.
Quand je te parlais d’émotions tout à l’heure…

6. Jouer l’élève

Jouer les élèves

Bon, supposons maintenant que le gars te parle quand même de systèmes embarqués pour la biostatistique complexe

Reste toujours curieux. Lorsque tu abordes un sujet que tu ne connais pas, profites-en justement pour te cultiver ! Tout le monde est ravi de pouvoir jouer les profs afin d’étaler toutes ses connaissances.

Dès que tu sens que le sujet passionne ton interlocuteur, pose des questions, joue les novices, montre que tu as de l’intérêt pour sa passion et il parlera de lui-même (tu auras ainsi moins de conversation à faire en plus).

En revanche, évite d’essayer de pousser la conversation sur un sujet qui n’intéresserait pas la personne. Il est important de savoir identifier ce qui la passionne vraiment. On pense souvent à tort que le travail est un bon sujet. Nous passons déjà 5/7j au travail pendant 35h, personne n’aime en parler encore durant son temps libre. Habituellement, je ne demande même pas ce que font les gens dans la vie à moins que la conversation s’y prête.

7. Écoute attentivement

Savoir écouter pour savoir parler

Il y a quelque chose que tout le monde pense faire plus ou moins correctement, mais en réalité, peu de gens le pratique. L’écoute active.

On PENSE écouter ce que dit la personne, mais il arrive très souvent que notre cerveau parte en multi-tâches. On regarde les voitures qui passent, on observe les piétons ou on écoute à moitié la conversation du voisin.

“[Traduction] La majorité de ceux qui écoutent une conversation, attendent juste leur tour pour parler ”

Mark Brown

Désormais, je vais te demander d’écouter attentivement. C’est-à-dire, de te concentrer sur ce que la personne a à exprimer et sur ce qu’elle veut exprimer. Les sous-entendus, le langage non-verbal, les intentions etc… prête attention à ces petits détails.

Par exemple, lorsque tu lui demanderas “Salut, ça va ?“, au lieu d’ignorer la réponse, car tu t’attends à ce que la réponse soit “Ça va.” (on le fait tous, ne mentez pas 🤥) , écoute bien. Si ça ne va pas, tu remarqueras que le ton de la voix sera fébrile, et cette petite attention pourra complètement changer l’intensité de ta relation avec cette personne.

L’objectif est de t’intéresser sincèrement à ce qu’elle dit, ça te permettra de rebondir de manière très naturelle, car tu éviteras de faire l’erreur suivante…

8. Question ouverte

Posez des questions ouvertes

À l’opposé des questions fermées par laquelle nous répondons par “oui” ou par “non“, pose des questions qui demande des réponses développées.

Change les questions classiques en questions ouvertes :

Est-ce que ça va ?
➜ Raconte-moi ta journée
Tu aimes les chouquettes ?
➜ Que penses-tu des chouquettes ?
Tu va aller à la soirée de Marc jeudi ?
➜ T’as prévu quoi jeudi ?

Inutile de trop y réfléchir, sinon tu risques de ne plus suivre la conversation comme indiqué dans le point précédent. Pour poser des questions ouvertes sans trop y penser, cherche tout simplement à connaître l’opinion/le ressenti de la personne sur une chose en particulier.

9. Reste toi-même

Restez vous-même

Ce conseil peut paraître bateau, mais il est important de ne pas mettre de masque lorsque tu sors. N’essaye pas d’être parfait ou socialement acceptable, ce serait complètement contre-productif, car tu paraîtras encore plus fermé, peu naturel et TRÈS TRÈS ennuyeux. Le problème avec cette auto-censure, c’est que tu limites toi-même la conversation.

Tu n’oseras pas, par exemple, exprimer ta passion pour la poterie par peur de paraître “vieux jeu” … Alors que c’est exactement ça qui créera de la discussion et de l’intérêt ! Si tu es original, les gens seront intéressés et se souviendront de toi comme quelqu’un de vrai ! De plus, tu pourras jouer le prof et plus l’élève 😉

Il y a une frontière à ne pas franchir lorsque je dis qu’il ne faut pas mettre de masque. Nous avons tous des personnalités différentes pour des situations sociales différentes, c’est normal. Il ne faut simplement pas que cette personnalité s’éloigne trop de ta vraie nature.

Par exemple, si j’aime le sexe en orgie, ce ne sera peut-être pas la première chose à dévoiler lors d’une discussion…

Voir l’article : Pourquoi les Gens Ne S’Ouvrent Pas Assez Avec Moi

10. Abandonner

Abandonner les relations qui ne fonctionnent pas

Des fois, il faut tout simplement savoir lâcher l’affaire et partir … Et oui … Il arrive que parfois les gens ne sont tout simplement pas intéressants ou ne correspondent pas à ta personnalité. S’il n’y a pas de connexion entre vous, inutile de forcer la main.

N’utilise simplement pas ça comme une excuse pour ne parler à personne et ensuite dire “personne n’est intéressant, société de merde” (j’avais l’habitude de me créer cette fausse dystopie pour me conforter dans ma médiocrité en terme de communication sociale). Sois indulgent, parce que cette personne qui a peu de discussion, c’était toi !

Comment puis-je devenir un pro en small talk ?

Devenir un pro de la conversation

Avec l’expérience, tu pourras emmener la conversation où ça te chantera. Cela s’apprend avec la pratique, le chemin peut être court pour certains et long pour d’autres.

Rappelle-toi simplement que chaque interaction permet de t’améliorer ! Alors, sors et découvre les mille et une personnalités qui habitent ce monde !

Pour aller plus loin voici, quelques ressources très utiles :

Partage cet article à un ami

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'inscrire à la Newsletter

Reste au courant de nos derniers articles et vidéos dès leur publication (et certainement d’autres petites surprises)

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin