8 Techniques D’approche Pour Aborder Une Femme [Avec Des Exemples]

8 Techniques D'approche Pour Aborder Une Femme (Avec Des Exemples)

Tous les jours, on croise des personnes que l’on voudrait aborder, que ce soit une belle femme ou quelqu’un que l’on trouve sympa, on souhaiterait engager la conversation, mais c’est le blocage à chaque fois.

On craint que ce soit gênant, on ne veut pas déranger, on a peur de dire quelque chose d’inintéressant, de bégayer… Et s’ajoute à cela le fait de ne pas savoir ce que l’on va dire en premier.

Pas de panique ! Je t’ai compilé les 8 différentes tactiques d’approche, avec des exemples à l’appui, testés et approuvés, pour que tu puisses trouver une phrase d’accroche rapidement en toute situation, et engager la conversation avec la fille de tes rêves.

Tu peux, bien sûr, utiliser ces techniques pour aborder des inconnus autres que des femmes qui te plaisent (il n’y a pas que ça dans la vie 😏)

Avant tout, la règle d’or

La seule chose à savoir lorsque que l’on aborde quelqu’un, c’est de s’adapter. Il n’y a pas de phrase d’accroche qui marche à tous les coups et qui fera mouche instantanément pour n’importe qui.

Tu te trouveras dans des situations différentes avec des personnes différentes. Si tu veux te rapprocher de quelqu’un de manière naturelle, tu dois parvenir à créer une connexion avec la personne, dès les premiers instants, en utilisant ton environnement.

Regarde autour de toi et contextualise ta phrase d’approche. Certaines approches fonctionnent dans certaines situations et dans d’autres pas. Un seul mot : cohérence.

  • Si tu te trouves dans un musée, tu peux demander si la personne connaît l’histoire de cette peinture à l’eau.
  • S’il s’avère que vous portez le même t-shirt, tu peux lui faire la remarque et en rire.
  • En soirée, tu peux tout simplement te présenter directement avec un “Salut, ça va ?“. Ce que tu ne peux pas faire dans la rue.
  • Tu ne peux pas demander à un inconnu son opinion sur le conflit israélo-palestinien alors que vous êtes assis dans le bus.
  • Tu ne pourras pas arrêter soudainement quelqu’un dans la rue et lui dire “Salut, ça va ?” (à moins que tu comptes tuer cette personne, dans ce cas, l’effet de surprise est garanti)

C’est pourquoi j’ai listé les différentes techniques d’approche dans les situations les plus communes, avec des exemples pour chacune.

Sommaire
1. La question
2. La question en mieux
3. Le compliment
4. La petite blague
5. La caméra cachée
6. Une simple remarque
7. Le salut-sa-va
8. Le culot


1. Poser une question

Poser des questions pour aborder

Cette technique est la plus simple d’entre toutes, et a l’avantage d’être peu stressante.

Il s’agit de poser une question à titre informatif à la fille. Ça permet de briser la glace dans un premier temps, et il est facile d’enchaîner sur d’autres questions pour continuer la discussion.

Il a été scientifiquement prouvé qu’une personne qui te rend service (en répondant à ta question dans ce cas) se sentira plus “proche” de toi.

Ajoute toujours une raison après ta question, ainsi tu entameras déjà la discussion et la fille pourra rebondir dessus.

➜ “Quelle heure est-il s’il te plaît ? Parce que je viens de perdre mon téléphone là
➜ “Est-ce que tu peux m’indiquer le chemin pour *insérer un lieu*, parce que j’ai rendez-vous là-bas avec des amis.

Tu peux enchaîner avec :

➜ “On m’a volé mon portable, ça t’ai déjà arrivé à Paris ?”
➜ “On comptait aller à ce café après, tu me le recommanderais ?”

2. Poser une question, mais mieux

Même principe que la technique précédente, seulement cette fois, tu cherches à connaître l’opinion de la fille.

Avec cette légère subtilité, tu créeras beaucoup plus de complicité puisque tu considéreras que cette personne est légitime à te répondre. Tu lui accordes de la valeur.

➜ “Excuse-moi, j’ai un date, est-ce que tu penses que mon style est bien ?”
➜ “Tu aurais un coin sympa à me conseiller dans la ville ?”
➜ “Tu ne connaîtrais pas un joli parc pour me détendre ?”

Pour faire encore plus d’effet, tu peux combiner cette technique avec la suivante.

3. Le compliment

Complimenter une fille pour l'aborder

C’est technique est la plus polyvalente et peut être utilisée un peu partout.

Tu peux commencer directement par un compliment. Tout le monde apprécie un compliment, TOUT LE MONDE. Si un inconnu s’arrête exprès pour te complimenter, ça ne te ferait-t-il pas plaisir ?

Comment faire ? Dis simplement ce que tu apprécies chez cette fille et tu pourras ensuite détailler. Cherche bien, tu trouveras toujours quelque chose.

Supposons que tu abordes une femme dans la rue :
➜ “Bonjour, c’était juste pour te dire que j’adorais ton style

Ensuite, tu peux soit continuer en faisant une remarque :
➜ “Tu me rappelles les styles old-school des années 90… T’as connu ces années-là ?
(Ainsi, tu demandes subtilement son âge ;))

soit en détaillant ton point de vue :
➜ “J’adore surtout ton manteau à carreaux, tu l’as acheté où ?”

En essayant cette technique, j’ai observé que les femmes remarquaient facilement quand un compliment cachait d’autres intentions. C’est pourquoi il doit être désintéressé et sincère.

Ne sois pas trop précis non plus ou trop bizarre, du genre “J’adore tes pieds…“, “Je kiffe le lobe de tes oreilles“… au risque de la faire fuir.

4. Une petite blague

Tu peux tout à fait commencer avec un trait d’humour.

De la même manière que la technique précédente, tu génères une émotion positive, donc pas de raison de craindre quoique ce soit.

C’est mon approche préférée, parce qu’elle travaille ta créativité et tu peux t’amuser à la fois.

Faire une blague pour aborder une fille

Je ne te parle pas de blagues Carambar, mais plutôt de remarques drôles et légères. Nul besoin que la vanne soit hilarante, l’important est que la fille esquisse un sourire. Même si c’est un rire de politesse, le fait même qu’elle sourit, la rendra inconsciemment plus joyeuse.

Une approche que je trouve hilarante (pour moi) et qui est complètement décalée :
➜ “Excusez-moi, vous êtes Scarlett Johansson?” (alors que la fille est black)

Tu peux rester plus léger, si par exemple la fille est en train de regarder des vêtements dans un magasin :
➜ “Tu penses que cette robe irait avec mes yeux ?”

Si elle est un peu surprise et ne comprend pas la blague immédiatement, répète-la une fois et souris, il se peut qu’elle ne l’ait pas entendu. Sinon en dernier recours, tu peux tout à fait désamorcer la situation en pratiquant l’autodérision.

“C’était une blague, mais apparemment elle est nulle. J’entame une carrière d’humoriste t’en penses quoi ?”

Nous avons tous un humour différent, l’important est que tu t’appropries tes propres blagues.

Ne fais surtout pas de sarcasme ou d’humour noir qui pourrait rabaisser directement la personne.

Avec ton style, j’ai cru que tu travaillais à McDo

Je n’ai rien contre ceux qui travaille à McDo, mais là… tu n’es pas assez proche de la fille pour te permettre de la vanner.

Il m’est également arrivé plusieurs fois d’utiliser du second degré beaucoup trop compliqué et la fille en devenait confuse, ce qui est normal étant donné qu’elle ne s’y attendait pas forcément.

5. La caméra cachée

vidéo de angrypicnic

Si tu a déjà vu des caméras cachées sur Youtube d’hommes qui abordaient des femmes de manière complètement absurde, tu t’es sûrement demandé comment les mecs avaient les cou*lles de faire ça ?

C’est tout simplement qu’ils ont conscience qu’ils jouent un rôle, et ça devient tout de suite moins stressant. Tu te “dédouanes”, en quelque sorte, des conséquences.

Et bien, cette technique se base sur le même principe. Imagine toi participer à une de ces caméras cachées, et invente une approche complètement décalée.

Voici quelques approches que j’avais essayé, et qui se sont très bien passées (l’une d’entre elles m’a permis d’avoir une conversation de plus de 3h avec deux filles dans un parc.)

C’est l’été, des filles sont assises dans un parc, j’étais accompagné d’un ami :
“Excusez-moi, on avait une question… vous n’auriez pas un sujet de conversation pour nous ? Parce que l’on s’ennuie un peu là”

Même situation (cette fois, il faut savoir que par message une fille m’avait ghost la veille et j’ai utilisé cette anecdote pour aborder) :
“Excusez-moi, j’ai besoin d’un avis féminin… voilà, il y a une fille qui a arrêté de me répondre hier et je ne comprends pas pourquoi *je montre la conversation sur mon téléphone*

À ton tour, fais marcher ton imagination ! J’ai déjà vu des caméras cachées où les mecs faisaient des roulades !

6. Une simple remarque

drague de rue pour avoir confiance en soi
Comment Draguer Dans La Rue Permet De Gagner Confiance En Soi

Observe ton environnement et balance une remarque dans la nature.

Tu rentres ainsi directement dans le vif du sujet. N’ajoute surtout pas de “Bonjour” ou de “Excusez-moi“, rien, nada, tu casserais le naturel de la démarche. Tu dois agir comme si tu réfléchissais à haute voix. L’idéal est que la fille soit déjà statique (debout en train d’observer quelque chose par ex.)

Je vois une fille en train de regarder des pigeons :
➜ “Oh, c’est triste, il y en a un à qui il lui manque une patte

Si tu vois beaucoup de monde entrer dans le bus et que vous êtes assis côte à côte :
➜ “Il y a du monde aujourd’hui dis donc, ça arrive souvent ?

Si tu es réfugié dans un bâtiment et que vous observez une grosse averse devant la porte :
➜ “C’est impressionnant, tu ne trouves pas ?

Reste très simple, c’est du pure small talk. Tu peux ensuite enchaîner avec des questions comme “Tu prends souvent ce bus ?” , “Tu es venu en voiture j’espère, parce qu’avec cette pluie...”, etc …

7. Le salut-sa-va

Aborder une fille en soirée en disant bonjour

La technique du salut-sa-va (avec un ‘s‘ oui) est très situationnelle, et il arrive que tu ne puisses pas l’utiliser.

Il suffit d’approcher la personne et de demander “Salut, ça va ?” puis de te présenter “Je m’appelle Jean-Charles de Billancourt, 4ème du nom” (Je plaisante, ton prénom suffira largement).

Cette approche peut être utilisée uniquement si le contexte est explicitement dédié à la rencontre:

  • Soirée
  • Boîte de nuit
  • Conférence/Meeting
  • Date organisé pour célibataire

8. Le culot (ma préférée) et l’honnêteté

Il suffit d’être honnête et de dire explicitement pourquoi tu abordes cette fille.

Ici, il y a deux versants : l’approche peut-être “trop honnête” ou plutôt cordial.

➜ “Je suis nouveau en ville et je voulais rencontrer des gens, tu m’avais l’air sympa

Si tu es dans une cantine universitaire et que tu viens d’arriver
➜ “Excusez-moi, je viens d’arriver et je voulais m’intégrer à un groupe et vous aviez l’air d’être les plus cools

Je suis assis à côté d’une femme dans le bus
➜ “Excusez-moi, je t’avoue que je m’ennuie un peu parce que j’ai un long trajet, est-ce que ça te dirait de discuter ?

Aborder une fille dans le bus

Tu vois bien que l’approche dans le bus est clairement trop honnête, mais c’est justement ce décalage qui fait son charme ! Si tu es un peu plus fou, tu peux même tenter :

Excuse-moi, je t’ai trouvé très jolie, et je voulais essayer de te séduire

Aborder une fille au culot

Pour faire ce genre d’approche, il faut clairement avoir une bonne confiance, donc de l’expérience pour ne pas paraître trop “étrange”.

La première fois que j’ai essayé l’approche du bus, je parlais tout bas et j’étais très peu confiant, le résultat était plutôt désastreux. Par chance, je suis tombé sur une femme très gentille, donc la discussion a coulé toute seule.

Pour les approches honnêtes un peu plus classique, du style “je suis nouveau ici” cela peut être parfois la solution la plus simple, mais la moins intéressante. Il y a nettement moins d’originalité et tu marqueras moins les esprits.

Comment agir maintenant ?

Toutes ces astuces sont combinables, tu peux très bien briser la glace avec une blague, puis enchaîner sur une question, et terminer sur un compliment.

On dit que la première impression compte… pas tout à fait. Ce que tu dis en premier n’importe pas (comme expliqué dans notre article Comment Avoir De La Conversation Et Être Intéressant [10 Conseils]). C’est la discussion que vous aurez ensuite qui aura un impact ou non.

Même si tu bégayes, la fille ne retiendra uniquement que ce qu’elle a globalement ressenti durant l’interaction. Fais lui ressentir du rire, de la joie, de la sécurité, de l’enthousiasme etc… et elle gardera un bon souvenir de toi.

Une approche est stressante pour tout le monde, tu n’es pas le seul, il est difficile de se lancer et de parler à un(e) inconnu(e). Cela demande de la pratique pour être à l’aise, et il n’y a qu’une chose qui te permettra de t’améliorer : OSE.

Lance-toi maintenant, aborde les femmes, les hommes, les vieux, les jeunes, les balayeurs, les serveurs etc… Si tu remarques quelque chose de drôle, partage-le. Discute de tout et de rien avec n’importe qui pour t’entraîner ! C’est comme ça que tu deviendras plus à l’aise !

Maintenant, si tu recherches uniquement à aborder des femmes, je te conseille cet article 5 Étapes Pour Aborder Une Fille Quand On Est Timide

Bon courage ! Et donne moi des nouvelles petit coquin 😀

Partage cet article à un ami

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'inscrire à la Newsletter

Reste au courant de nos derniers articles et vidéos dès leur publication (et certainement d’autres petites surprises)

Cet article a 4 commentaires

  1. comment vs avez fait pour le conseille du bus ??

    1. Il a fallu un peu de cran, mais mon objectif était surtout de tester ! Je t’avoue que je stressais énormément, parce que j’ai eu le temps de réfléchir pendant 2-3 arrêts avant de me lancer 😆

  2. Merci pour les exemples, je cherchais un article comme celui-ci parce que j’ai beaucoup de mal à me lancer…

    1. Merci pour ton commentaire ! 😃
      Tiens moi au courant si tu passes le cap !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin