10 Erreurs Que Font Tous Les Timides !

10 Erreurs Que Font Tous Les Timides !

Lorsque que l’on est timide depuis très longtemps, on a tendance à adopter quelques mauvaises habitudes qui nous maintiennent constamment dans l’angoisse. Un peu comme un fumeur qui ne pourrait pas se passer de cigarettes.

On ne s’en rend pas forcément compte au quotidien. Mais ces petits défauts te trahissent et montrent facilement aux autres que tu es stressé. En plus de ça, tu rentres dans un cercle vicieux qui fait que, plus tu commets ses erreurs plus tu seras timide.

Mais il y a une bonne nouvelle : ces erreurs sont facilement repérables, et je te les liste dans cet article.

1. Éviter les situations stressantes

Le seul moyen de vaincre la timidité, c’est de s’exposer aux situations qui rendent timide.

Aujourd’hui, ton cerveau associe les interactions sociales comme des dangers. Plus tu évites les situations qui te stressent, plus tu nourris ces peurs irrationnelles. C’est un cercle vicieux dans lequel tous les timides tombent.

Tu dois sortir de ta zone de confort progressivement par des petits défis que tu te lances afin de te désinhiber du regard des autres.

2. Vouloir plaire à tout le monde

Ne te pose plus des questions comme “Est-ce qu’il m’apprécie ?” ou “Est-ce que je l’ai vexé ?“. N’essaie pas de satisfaire tout le monde en étant parfaitement lisse et sans défaut. Sois toi-même, sois unique.

Pour être honnête avec toi, dans tout type de relation, on recherche la divergence (ou plutôt la diversité), c’est ce qui fera la richesse des discussions, avec des hauts et des bas.

Si tu n’exprimes pas tes propres opinions (quitte à avoir tort et s’en rendre compte après), si tu cherches à toujours caresser dans le sens du poil :

1 – Tu te retrouveras avec des conversations platoniques sur la pluie et le beau temps qui te mettrons dans la case des gens ennuyeux.
2 – Tu te heurteras à des incohérences et tu tomberas forcément dans le mensonge, à force de changer ton fusil d’épaules.

Bien sûr, ça n’a rien avoir avec l’irrespect. Le but n’est pas de cracher sur tout le monde et d’être le plus gros des égoïstes. Il faut simplement assumer ce que tu dis avec toute la bienveillance d’un timide 😉.

3. Se croire unique

Tu t’es sûrement déjà demandé pourquoi tu étais si différent de tout le monde.

Et si je te disais que tu étais, au contraire, comme tout le monde ?
Un sondage réalisé par TopSanté indique que 51% des français se disent timide. Je te dirais même que dans les faits, on est tous plus ou moins timides.

Tu n’es donc pas seul ! N’aie pas honte de ça et assume cette timidité 😊.

On connaît tous dans notre vie des situations qui nous gênent, que ce soit pour parler en public ou demander une baguette.

Simplement, nous sommes touchés à des degrés différents. C’est anthropologique, le regard des autres fait partie à part entière de notre société.

Ce qui fait la différence, c’est ta capacité à maîtriser tes émotions. J’ai bien dit maîtriser, pas ignorer ou éliminer.

4. Penser à ce que tu dis

Lors d’une conversation, il faut savoir que ce que tu dis n’est pas important. Tu peux parler de la pluie et du beau temps et rendre une discussion tout de même intéressante. Pas besoin d’aller chercher des sujets philosophiques. Il faut justement, au contraire, ne pas te préparer.

Nous ne retenons pas les mots, mais plutôt les émotions. Après une conversation, on se souviendra uniquement de ce que l’on a globalement ressentit, que ce soit du rire, de la joie ou de la tristesse.

En te concentrant uniquement sur ce que tu t’apprêtes à dire, tu ne portes pas attention à ce que la personne te dis. Tu seras constamment en train d’angoisser à l’idée de rendre la conversation plus intéressante. C’est pour cette raison que tu perds le fil et que tu ne sais plus quel sujet aborder tellement le stress t’envahit.

Si tu veux rebondir facilement, tu dois écouter attentivement ton interlocuteur et te laisser emporter par le courant.

Dans le même principe, les blancs ne sont absolument pas à craindre, ils permettent justement de donner un rythme plus posé à la conversation.

On explique tout ça en détails dans notre article : Comment Avoir De La Conversation Et Être Intéressant [10 Conseils]

5. Penser, penser et penser

Je sais que le quotidien d’un timide est de penser. Penser le soir, à des moments gênants qui se sont passés il y a 5 ans dont tout le monde se fout, ou penser pendant 3h aux tenants et aux aboutissants avant de parler à cette jolie fille…

Il est temps de cesser ces ruminations. Je sais qu’il est impossible de “ne pas penser” à quelque chose, ce que je recommande plutôt, c’est de ne pas essayer d’y penser.

Laisse ton cerveau relaxé, prends une grande inspiration, accepte les pensées qui viennent, puis dévie ton focus sur autre chose, mais ne t’efforce pas de penser à ces souvenirs (principe de la méditation).

Si une situation qui arrivera dans le futur t’angoisse, n’essaie pas de la préparer mentalement pendant trop longtemps, il arrive un moment où cela devient contre-productif, et où il faut foncer tête baissée.

6. Croire que la confiance est innée et totale

Il y a une chose à savoir qui fait écho au point n°3. La confiance en soi n’est pas une destination, mais un progrès constant.

Personne n’a 100% confiance en soi, en toutes circonstances. Personne ne naît confiant, c’est notre environnement, notre éducation, nos expériences qui la définissent. C’est normal, nous sommes humains, nous avons nos doutes et ce sont eux qui nous maintiennent en vie.

Si tu prends n’importe quelle personne qui a l’habitude de parler devant un public, et que tu lui demandes de jouer le rôle de négociateur face-à-face avec un client, il va douter.

Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas les compétences, et c’est exactement ce qu’est la confiance en soi : une compétence. Elle se développe en sortant de sa zone de confort, comme expliqué dans le point n°1.

7. S’auto-flageller

Dès que l’on ne parvient pas à agir à cause de la timidité, on a tendance à culpabiliser l’instant d’après. On se dit que l’on est médiocre, incapable de rien, que la timidité est une fatalité. C’est malheureusement une excellente méthode pour se démotiver.

Nous sommes tous humains et personne n’est parfaitement confiant, comme expliqué dans le point précédent. Apprends à te pardonner, ne condamne pas tes émotions, et dis toi que tu es constamment sur la voie du progrès.

Si par exemple, tu penses qu’il est ridicule d’être stressé au téléphone, ne te dévalorise pas, inutile de t’humilier ou de culpabiliser, ce stress est normal et il faut l’accepter. Tes pensées ne te définissent pas, et c’est ce que l’on va voir dans le point suivant…

8. Devenir victime de ses émotions

C’est tout le problème de la timidité, nos peurs irrationnelles et nos angoisses nous empêchent d’agir.

Tu ne dois plus subir tes émotions, et elles ne doivent pas contrôler tes actes. Comme expliqué dans le point n°1, si tu as peur d’une situation, tu dois la surpasser et foncer. Ne laisse pas cette angoisse prendre le dessus, tu dois la combattre.

Tes pensées ne te définissent pas. Tu peux tout à fait être timide, être stressé dans certaines situations, ET agir de manière sociable. L’un est un trait de personnalité, l’autre est une compétence.

9. Se comparer aux autres

Comme on l’a expliqué dans notre article : 10 Habitudes Pour Gagner Confiance En Soi,

la seule personne avec laquelle tu dois entrer en compétition, c’est toi-même. Compare-toi uniquement avec ce que tu étais hier ou il y a deux ans. Regarde en arrière et observe les progrès que tu as fait.

Tu gâcheras ton énergie et ton temps dans de la frustration à force de vouloir ressembler à d’autres, alors que tu pourrais l’investir dans ton développement personnel.

Il ne faut pas te dire qu’un tel ou un tel est plus confiant, donc je dois me sentir inférieur. On compare toujours sans connaître. Personne n’a la même histoire, mais l’on a toujours tendance à ne voir que le négatif chez nous et le positif chez les autres.
Peut-être que cette personne que tu trouves moins timide que toi, a elle aussi, connue une anxiété sociale maladive ?

10. Les TIC

Tu n’en as certainement pas conscience, mais tu as peut-être des TIC. Ce sont des mouvements compulsifs qui peuvent apparaître dans des situations qui te rendent nerveux.

  • Se gratter l’arrière de la tête
  • Taper du pied
  • Se ronger les ongles ou la peau
  • Se mordiller les lèvres
  • etc …

Le problème, c’est que plus tu continueras à faire ces TIC, plus tu stresseras et plus tu continueras, un cercle vicieux qui montera crescendo. Prends en conscience et arrête-le ! Tu seras beaucoup plus calme et plus confiant.

Comment arrêter de faire ces erreurs ?

Tu dois corriger les erreurs une par une, étape par étape. Si tu essaies de penser à ces 10 points en même temps, tu ne seras que plus frustré et complètement perdu.

Maintenant, tu connais ces 10 erreurs, d’accord. Mais qu’est-ce qu’il faut faire pour vaincre sa timidité alors ? Je suis heureux que tu poses la question, voilà ma réponse : 10 Habitudes (Expliquées) Pour Surmonter Sa Timidité Au Quotidien

Voici quelques vidéos qui pourraient t’inspirer :

Tu as des questions ? N’hésite pas à les poser en commentaire ou sur les réseaux sociaux, je me ferais un plaisir d’y répondre !

Partage cet article à un ami

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'inscrire à la Newsletter

Reste au courant de nos derniers articles et vidéos dès leur publication (et certainement d’autres petites surprises)

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonsoir j’ai une soucie je suis timide bon j’ai croisais une femme on s’est échangés de contacts et elle ma aidé à intégrés une formation d’ailleure elle bosse làba donc elle m’a invité a un resto on a mangé ensemble et aprés elle m’a invité a son anniversaire je lui dit que je t’envérais ton cadeaux elle m’a répondue que c’est ma presence qui sera son cadeaux apres son annif on se vois souvent la ou elle travail donc moi je suis amoureux d’elle mais je sais pas quoi lui dire aidé moi que je devraise faire?

    1. Bonjour, désolé de la réponse tardive. C’est une très bonne nouvelle, elle souhaite te voir, c’est déjà un très bon signe ! La question maintenant : est-ce qu’elle te voit en tant qu’ami ou partenaire ? Il faut que tu ressentes le feeling de son côté, que tu regardes s’il y a des signes qui montrent qu’elle est intéressée (elle se touche les cheveux, regard intense dans les yeux, etc…). Qu’est-ce qu’elle fait lorsque vous vous apprêtez à vous quitter après un RDV ? Est-ce qu’il y a un blanc et elle attend un peu avant de partir ? Ou elle s’enfuit directement ?

      Dans tous les cas, si tu veux qu’il se passe quelque chose, tu dois montrer que tu es intéressé, tu dois te rapprocher d’elle petit à petit, rire avec elle, la regarder dans les yeux, établir un contact physique (si tu es à l’aise avec ça), et au fur et à mesure tu pourras passer le cap et l’embrasser en fin de RDV. Mais c’est à toi de faire les premiers pas. Qui ne tente rien n’a rien, je dirais même : Qui ne tente rien, ne sait rien.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin